mercredi 20 avril 2016

Bilan: 6 mois sans soutif. La pratique du "no bra"

Hell°ö ^^ 

Ho, ho, ho! Mais qu'est-ce qu'elle nous fait, la p'tite Cari, elle a pété un boulon ou quoi?

Hé ben non! La 1ère semaine d'octobre, je testais le non port du soutif. Et j'étais persuadée de faire machine arrière très vite. Ben même pas! La preuve, j'en écris un article (ouhhh les vues!)(ouhhh qu'est-ce que je m'en fiche!)


Je pourrai te dire que c'était à cause de ce que j'ai lu: cancers du sein, mauvaise circulation de la lymphe, ptôse ma mère mammaire (affaissement des seins) provoquée par le relâchement des tissus de la peau... 

Ce qui m'a fait passé le cap c'est juste un super méga gros ras-le-bol...
Quand je suis passée du bonnet D au bonnet E et que je venais ENFIN de refaire mon stocke de soutif...

...et une question de sous!
Mon tour de dos c'est du 75. Ca va faire des années que ça n'a pas bougé. Hors trouver de 75 C- 75D dans des magasins de grandes et moyens surface, c'est comme le monstre du Lock Ness, ça n'existe pas! Do,c t'es obligée de te tourner vers des enseignes de lingeries. Même si Hunkemoller créé de joli modèle à 25€... vas-y pour remplacer 6 soutifs! 150€! Quand t'es dans la dèche, c'est impossible. 

C'est Luc qui me l'a proposé. J'avais déjà eu envie d'essayer l'année d'avant (en 2014 si tu suis bien) mais c'est ce même Luc qui s'y était opposé. Du coup je suis avait parlé de ptôse, de lymphe, de relâchement des tissus et même... de cancers du sein... et il semblerai qu'il se soit renseigné par lui même. J'ai donc profité d'un mois d'octobre particulièrement frisquet et de mon amour des gros pulls épais pour commencer.


Pourtant, j'étais persuadée que ça ne fonctionnais qu'avec les petites poitrines (bonnet A-B- petit C) et que pour les autres c'étaient plutôt du vent. J'y croyait moyen à cette sensation de liberté, de seins qui remontent et de de ptôse qui s'inverse. Moi être saint Thomas, il sait que les cancers c'est pas juste un port de soutif mal choisi et qu'il y a d'autres choses comme le passif médical et personnels de la personne, les antécédents... Je suis aide soignante, j'ai un minimum de formation médicale donc, à moi, on me la fait pas!

Sauf que Saint Thomas ben il a vu. Et il à fermé sa gueule pour le coup.

Même si j'avoue que la première semaine j'étais mal à l'aise, ça bougeait beaucoup et parfois j'avais mal, mais bon je monte et descend les escaliers comme une brute aussi! 

Au bout de deux semaines, je n'ai plus de douleurs et ça bouge un peu moins.

Au bout d'un mois, Luc constate que mon sein gauche est remonté d'au moins un centimètre. Le téton qui partait voir le sol commençait à voir devant lui. J'ai haussé les sourcils et me disant "ben merde alors! Ça fonctionne!" Par contre les résultats se sont fait attendre pour coco droit j'ai 1/2 bonnet de différence ce qui s'appelle une asymétrie (toutes les femmes en ont une) mais la mienne est prononcée.  Lui il peine à relever la tête. 

Dans la foulée j'avais acheter un seul et unique nouveau soutif en 75E pour les fois ou vraiment c'était indispensable d'un porter un. Mon dieu, que je me sens emprisonnée dans ce carcan de tissus. 


Début janvier: je suis parfaitement à l'aise sans soutif, je sais courir sans avoir mal (par contre sauter sur place, pas top) mais arrive le moment fatidique où pas le choix, je dois porter un soutif. Et la, constat: "Mais ça déborde de partout!!!" Persuadée d'avoir la berlue, je descend à moitié habillée (leggins en laine noire je voulais porter une robe) et interpelle Luc:
"C'est moi au ça déborde?..." Mon cher et tendre cherche a ajuster mon soutient gorge et constate qu'il est bien mis (j'ai dis "ajuster" pas "tripoter"!) 
Constat au carré: effectivement, ça déborde de partout. Le gros menace de s'échapper et le plus petit remplis le bonnet. 

On sort le mettre de couturière, on me fouette avec mesure le tout et cherchons mes mesures sur le net...
Le couperai tombe: je fais actuellement un bonnet... F. (J'ai filé sur la balance, je suis toujours collée à mes 57 kilos... j'ai pas pris de poids) J'ai un peu râler "Mais arrêter de pousser bordel, je vais ressembler à une vache à lait!"  et je me suis sentie soulagée... je n'avais plus qu'un soutif à racheter (même marque, même modèle, noir et dentelle, basique... mais c'était 28€ et plus 25€) pour les aux cas où.

A l'heure où j'écris ses lignes (très tard, il est 22h30)  pour mon sein gauche, le téton et l'aréole sont remontés de 3 cm et tentent de regarder le ciel. Big nichon lui, continue de regarder légèrement vers le bas mais ne pointe plus vers le sol d'un air triste. Mais bon, c'est le gros, il faudra juste prendre patience (mais pitié! je ne veux pas un bonnet supplémentaire dans 3 autres mois!)


Et les questions pratiques, pour le travail, dans la vie quotidienne...?

Pour le travail, j'ai la chance de porter des blouses en coton épais qui tiennent trop chaud en été et qui cachent tout. Et puis c'était sur la période automne-hiver, les pulls sont de sortie. Mais la blouse reste opaque et épaisse.  (Et obligatoire)
Je sais toujours porter mes serres tailles sans effet "nichons qui pend par dessus", je suis quand même habillée, hein ;)

Pour tout les jours, je ne sais pas encore comment je vais faire quand je ne saurai plus porter mes pulls... Je crois que mes corsets en tissus vont beaucoup plus prendre l'air. Sinon je pense acheter des cache tétons pour l'été... De toutes manière, ça se voit parfois malgré le soutif, que ça pointe.

Parce que oui, le corps érectile est mal vu en société. Une femme qui pointe c'est parce qu'elle crève d'envie, c'te chaudasse! Hé ben non. Les seins peuvent s’ériger sous l'effet du désir mais pas que, et surtout pas que... Le froid, le frottement du tissus... sont deux principales causes.  

Le regard des hommes ne changent pas, ni leurs comportement. Ils reluquent déjà ma poitrine et me sifflent déjà. aucun changement à signaler la dessus. 

La seule chose qui se voit chez moi pour un peu qu'un y fasse attention, c'est l'asymétrie. Comme je l'ai dit, la mienne est importante et donc... visible. Big boss pend un peu plus bas que l'autre; essentiellement parce qu'il ne se redresse pas aussi vite. 


Alors je n'ai pas non plus le seins en gant de toilette, qui est une tradition dans une tribu africaine. Comme je l'ai dit, ça remonte, donc pas de seins aux genoux pour l'instant. Maintenant, oui, un jour ça redescendra, ça s'appelle le cycle de la vie, avec le temps, la peau produit moins de collagène et donc se détend progressivement. Mais c'est naturel et c'est le jeux, ma pov' Lucette. 

Certes, j'étais persuadée que c'était que pour les petites poitrines, je suis la preuve vivante que non et qu'en plus je le vis super bien! Et contrairement à tout ce que j'ai pu lire, je sais dormir sur le ventre sans devoir creuser des trous dans mon matelas. C'est effectivement la douleur qui me fait changer de position mais celle de mes genoux qui sont en hyper extensions et qui détestent ça (je rappelle qu'ils sont déjà plein d’arthrose!) 

Le bonus? Même si mon homme à une cervelle bien à sa place (comme je dis si bien, "tout le monde reçoit un cerveau à la naissance mais tout le monde ne sait pas s'en servir" lui il sait s'en servir) et est parfaitement au courant que ça ne pointe pas juste pas désir, j'avoue que ça booste un peu la sexualité de notre couple. Mais ça, c'est vraiment le cadeau bonus inattendu! 


Je vais insister sur un point: il est normalement préférable ; lorsque la nature nous a généreusement dotée, de procéder par étapes: d'abord un jour par semaine, puis le week end, puis le week-end et les soir après le travail... pour habituer en douceur vos obus. Je l'ai dit: j'en ai juste eu ras le bol et j'étais fauchée! Et pas question de vivre avec un soutient nénés trop petit, c'est la quintessence de l'inconfort pour moi!

Par contre, de grâce, ne portez pas de soutient gorge pour dormir la nuit. Ça comprime le système lymphatique et réduit son rôle de régulateur de déchets. Et si les poubelles s'amassent, gare au problèmes de kyste et autres cancers que personnes n'a envie d'avoir. Et ça permet aussi au sang de circuler librement. Et puis le corps à besoin de se détendre, de se laisser aller, de respirer a un moment donné et le soutif n'aide pas du tout! Ni les slips trop serrant, ni les chaussettes. Confession perso: je dors soit à oilp soit avec un pyjama large. Et dieu seul sait a quel point j'ai eu du mal à larguer mes chaussettes tant mes pieds sont froids (je souffre du syndrome de Reynold: j'ai les pieds et les mains glacés suite à un p'tit souci de circulation sanguine. Et c'est sans gravité)

Je terminerai par ceci: mon témoignage est celui d'une femme en pleine santé. Je n'ai aucun problème de seins, pas de mastites, pas subit d'opération chirurgicale... Rien, nada.

Voila ce que ça donne sur moi. Bon ok, j'ai choisi le motif (mon nouveau top en dentelle noire) mais j'avais pas de blanc à disposition, à part un pull mais c'était pas intéressant. Et je porte pas super souvent du blanc!




Je ne sais pas trop comment finir cet article. si tu as des questions ou un point de vue, tu peux bien évidemment laisser un p'tit commentaire à ce sujet. 

Et toi, tu as un avis sur le "no bra" ?

Des bisous


34 commentaires:

  1. L'an dernier je ne portais jamais de soutien-gorge et je me sentais super bien (pourtant je fais un bonnet D-E donc j'ai clairement pas une petite poitrine), puis cet été j'ai perdu beaucoup de poids (du genre...11kilos. Alors qu'à la base j'en faisais 56) et j'ai recommencé à en porter parce qu'avec la perte de poids mes seins avaient pas tant que ça perdu de volume (enfin j'étais passé à un bonnet C) mais surtout n'avaient plus de tenu et j'assumais pas trop ^^'
    Enfin bref, maintenant que j'ai retrouvé mon 85E bah j'ai repris l'habitude d'en porter mais ça me saoule je trouve rien à ma taille...J'vais peut-être me mettre à faire comme toi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement si tu maigri pas mal, les chaires se distentent et je peux comprendre que ce soit pas simple à assumer. Ais je t'en prie, suis le mouvement :)

      Supprimer
  2. Personnellement, je pourrais pas me balader sans soutif. Mon mec est un pervers et passerait son temps à me peloter :p !
    Plus sérieusement, j'ai beaucoup de mal à m'imaginer sans soutien gorge. Ca doit sûrement être une histoire d'habitude, mais j'ai vraiment beaucoup de mal avec l'idée de passer le cap.
    T'as pris un bonnet sans soutif !?! J'aurais jamais cru ça possible !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai surtout pris 4 kilos haha. Franchement je ne m'imaginais pas sans non soutif et... voilà ;)

      Supprimer
  3. C'est cool de tester des expériences et d'en être satisfaite :) Si ça te convient tant mieux ! Perso je ne veux pas lâcher mes soutien gorges parce que j'aime trop la lingerie pour ça... Et que la taille de mon bonnet ne varie qu'en fonction de mon poids qui ne varie pas tant que ça. Et j'ai absolument besoin d'un soutien gorge spécial pour faire du sport.
    Mais c'est bien, chacun fait bien ce qu'il veut avec son corps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le sport quand j'en fait, j'en porte un ;) surtout si je dois sauter! Je ne suis pas ultra fan de belle lingeries car j'ai beaucoup de mal à trouver à ma taille sans vendre un rein au marché noir ;)

      Supprimer
  4. Je pratique aussi le "no-bra" et, comme toi, c'est plus un concours de circonstance qu'autre chose.
    Commencer par ne pas en mettre quand on traîne à la maison en habits confortables, prendre un peu de poids... Du coup, l'habitude de ne rien sentir sous son pull + la petite prise de poids = gêne quand je porte un soutien-gorge.
    Maintenant je mets parfois un débardeur en-dessous du pull (quand il est blanc, notamment) et sinon quand il y a un repas de famille et que j'ai peur que quelqu'un le remarque et fasse une réflexion (ce qui n'est jamais arrivé), je mets une écharpe qui tombe juste comme il faut pour cacher.
    J'espère un jour réussir à ne pas essayer de cacher le fait que je n'ai pas de soutif, mais c'pas évident de se détacher du regard des autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si je porte pas mal d'écharpes et autres foulards (merci les cervicales en plasticine qui demandent d'être au chaud pour pas se coincer à tout bout de champs) en été c'est pas possible car je supporte pas le chaud. Du tout. Donc j'ai acheter les caches te tons en question. On verra bien. Avec tout le pot du monde j'aurai un été moisi!
      Si on apprenait un peu plus aux gens à regarder leurs fesses et pas celles des autres, le regards serai moins gênant

      Supprimer
  5. Chapeau ! perso je ne porte plus de soutif le dimanche (quand je reste à la maison, en général en fait... sauf si je revien du boulot. Là, je ne me change pas) et, évidemment, je n'en porte pas pour dormir... Par contre, au boulot, j'aurais du mal, j'avoue... Peut-être le regard des autres... mais je me dis qu'un jour par semaine c'est déjà pas mal... mais l'aspect "grossissement" de lma poitrine me ferait reculer (je trouve que j'en ai assez comme ça !). Bisous et merci pour ce bilan !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je l'ai dit j'ai la "chance" de travailler avec une blouse en coton épais et ça aide pas mal. ( Qui est sexy en blouse d'aide soignante sérieux? ) le dimanche c'est déjà bien. T'inquiète pas, je milite pas pour la faillite des lingeries quand j'en choisi je veux qu'elle soit belle ;)

      Un haut de forme le chapeau j'espère :D

      Supprimer
  6. J'ai lu ton article hier, et j'ai commencé le "no bra" aujourd'hui ! ^^
    Bon, j'ai pas une grosse poitrine (je fais du entre du 85 et 95 B), mais bon, deux arguments m'ont interpellé : avoir une plus grosse poitrine et des seins en meilleure forme. Oui, c'est con, je veux des seins un peu plus gros, c'est pas franchement gentil de se taper un corps de môme quand on est habillé parce que sa poitrine ne se voit à peine. Enfin voilà, je commence à tester. Et j'aime beaucoup. :D

    Là où, le soutif me serrait et me laisser des marques rouges, y'a plus rien, j'ai plus de bourrelets sous les seins aussi à cause de l'armature en fer. Après, comme j'ai pas une grosse poitrine, j'ai pas vraiment de difficultés pour bouger, monter des marches etc... Franchement, merci pour cette bonne idée. :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu en fait j'ai pris des seins parce que j'ai pris des kilos (4 en fait) et j'ai pris la moitier dans les nichons XD (si t'en veux je t'en offre... c'est pas pratique les gros seins XD)

      C'est vrai que , ne plus sentir compressé et puis plus de marque; ça fait du bien. Plus de bretelles qui se voient non plus. Bah de rien, je refile l'astuce ;)

      Supprimer
  7. Hello,
    Ha ben... On a le même bonnet. :O
    J'en suis depuis toujours à pas de soutif le weekend sauf pour sortir et adieux bretelles dès que je rentre chez moi. Ca fait trop rire monsieur d'ailleurs de me voir faire sans enlever le tee-shirt, of course.
    Mais passer une journée complète à bouger sans, ce n'est pas possible, ça me fait trop mal. Maintenant, je devrais peut-être me forcer une fois pour voir... Mais si jamais ça devait grossir comme tu as eu le cas, non merci ! Déjà qu'ils grossissent pendant que je maigris... Damnation.
    Bref. Ton article m'y fait encore plus réfléchir.
    Au fait, je te dirais bien de laisser les caches tétons aux américaines. ;) C'est trop naturel de pointer, rien de gênant à ça. Et de toutes manières, un bon soutif ne le cache déjà pas.
    ++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais plus si je l'ai mentionné dans l'article mais j'ai pris 4 kilos dont une bonne partie dans les seins, le reste dans les cuisses (hourra! ou pas en fait! :/)

      Pour les cache tétons c'est plus pour le travail... ou pas... je sais pas encore! Mais bon c'est pas perdu de toute façon ;)

      Supprimer
  8. Des que je rentre chez moi je fais tomber le soutif et je me sens libérée. Je grossis de partout donc je suis passée de D à E puis à F... et ça y est j'en déborde et pas de moyens pour le moment pour acheter autre chose. Donc le soutif c'est vraiment quand je sors

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est ce qui s'est passé pour moi, je comprend à 100%. Je n'en porte plus que quand c'est obligatoire ;)

      Supprimer
  9. Coucou ! (Enfin j'suis en vacances, enfin je peux repasser lire ton blog !)
    Personnellement je pratique aussi le "no-bra" comme tu dis, mais pour moi la décision a été facile : j'ai très régulièrement mal à la poitrine, et la seule solution pour arrêter la douleur est d'enlever le soutien-gorge. Faut dire qu'on se sent beaucoup pus à l'aise ainsi. En revanche je en fais ça qu'à la maison, je n'ose toujours pas sortir sans soutif...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. honnetement au depart je me suis dit que tout le monde allais voir que je n'en n'avais pas... et puis finalement non. Il suffit d'être naturel en rue. Je privilégie tout de même certains type de tissus et certaines coupes, les vêtements vraiment trop ajusté et donc "voyant" je me les garde pour la maison (ou en dessous d'autres fringues)

      Supprimer
    2. mais tu fais combien de taille ?

      Supprimer
  10. Waou merci pour ton témoignage Cari :-)
    Personnellement je n'ai rien à ajouter, tout est là, tout est dit! Je suis juste très impressionné des résultats que tu as obtenus! 3cm de remontée en 6 mois quand même, c'est pas mal... et ça va très probablement continuer en ce sens;-)

    J'ai rédigé un blog d'information sur les dangers du soutien-gorge et les bienfaits des seins libres : http://www.freetheboobies.fr En plus des informations, il regroupe pas mal de témoignages de femmes qui se sont libérées du soutif. Je me permet d'ajouter le tien qui sera, je pense, fort utile à celles qui ont encore des doutes ;-) Et oui, même les poitrines généreuses peuvent être libérées!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ^^ je connais bien votre site, je le lis régulièrement. Merci pour le partage ;)

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  11. Salut, je viens de découvrir par hasard ton blog. Je pratique déjà le no bra chez moi mais j'avoue que je n'aime pas ma poitrine sans soutien gorge avec des habits, et j'ai aussi très peur des remarques que je pourrais avoir si je sortais sans soutien gorge ! (Je fais du 85G). Merci pour ton article en tout cas !

    RépondreSupprimer
  12. Salut, je viens de découvrir par hasard ton blog. Je pratique le no bra chez moi mais je n'assumerai pas dehors. J'ai une forte poitrine (85G) et j'ai très peur des critiques que je pourrais avoir, déjà qu'avec un soutien gorge c'est déjà compliqué.. pourtant je déteste en porter, ça m'oppresse.. Merci pour ton article en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mélanie :) Ca dépend avec quoi j'assume ou pas. Par exemple, en été comme je porte plus de blanc et des vêtemnts plus légés, c'est plus difficile. J'ai palier à ça avec des hauts de bikinis sans armatures afin d'avoir quelque chose à porter et d'avoir moins chaud!
      Mais je t'assure, dès que tu sors les pulls et les gros trucs en hivers ça ne se voit pas!

      Et puis au final c'est une questions d'assurances et de mentalités. J'ai pas choisi mes gros boobs et que j'aie ou non un soutif j'ai quand même droit aux remarques

      Si tu n'assume pas en publique, il n'y a pas mort d'homme, les laissés libres chez soi, c'est déjà fort bien :)

      Au plaisir de te revoir par ici! (et ne t'étonne pas si ton commentaire ne s'affiche pas immédiatement, je les valides d'abord ;) )

      Supprimer
  13. Bonjour merci pour cet article ! Je porte un 95G et je suis complexée. Il y a 10 jours, j'ai lâché le soutif, un midi au bureau, ne le supportant plus tout d'un coup. Mes seins sont bas même si les tetons ne regardant pas le soleil, ne pointent pas non plus complètement vers le sol. Je m'aperçois que les décolletés ou vêtements échancrés sur les épaules valorisent mon no bra mieux que des vêtements ras du cou. J'espère que mes tetons aussi vont remonter, mais ayant fait pas mal de yoyo, j'y crois peu.... Cependant, je m'aperçois que la forme de mon sein s'est arrondie en dessous bien que les tetons n'aient pas commencé à remonter. Ce plat qui pars des épaules au tetons ne te gênent pas ? A moins que tes seins soient bien galbés.... Dur dur d'assumer quand l'admirable se porte sur de magnifiques seins ronds, bien galbés, fermes et symétriques... Merci pour tes réponses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et merci pour ton commentaire :)

      (Petite parenthèse sur le complexe, je l'ai été aussi mais j'ai emprunté un long chemin pour apprendre à m'aimer, chemin qui n'est pas encore fini ;) )

      Alors mes seins n'ont jamais été bien ronds, ils ont toujours préférés être des poires plutôt que des pommes. C'est comme depuis que j'en ai et la nature est ainsi faites. En plus j'ai une asymétrie d'un demi bonnet (je devrait en retirer un peu du gauche pour galber le droit :) ) Pour ma part je porte les mêmes vêtements, ceux aux ras du coup me servent généralement sous d'autre vêtements comme les pulls et puis j'en ai peu, j'aime pas être serrée niveau du cou.

      Justement, j'assume parfaitement. Et pense qu'il est grand temps de faire comprendre aux gens et leurs mentalités digne d'une huitre hermétiquement fermée que des seins, il y en a de toutes tailles et de toutes formes et qu'ils n'en reste pas moins jolis ou agréable à regarder. Et non tout le monde n'a pas le modele "obus" ou des seins gonflés à l'hélium.

      Je ne sais pas si j'ai bien répondu à tes questions n'hésite pas à en reposer si besoins est.

      Gros bisous

      Supprimer
    2. Merci pour ces réponses 😀

      Supprimer
  14. Ah j'ai oublié une question ! Comment fais tu l'été quand il fait chaud avec la transpiration sous les seins ? Je pense que je vais chercher un bandeau qui tiendra chaud certes mais qui absorbera peut être un peu 😕 Merci bcp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de problèmes ^^

      En fait avec ou sans soutifs (pour mon cas) ça transpire et ça coule. Du coup j'utilise ma pierre d'alun sous les seins et j'en remet quand il le faut avec un peu huile essentielle de palmerose qui marche du tonnerre.

      Et si tes roploplots ont tendances à accrocher ou frotter contre ta peau, le talk est un merveilleux amis!

      Bisous à toi

      Supprimer
    2. Je n'avais 9zd pensé à la pierre d'alun alors que je l'utilise pour les aisselles, le deo fait maison à l'HE se palmarosa me brûle la peau. Je n'avais pas pensé au talc, qui est je pense une très bonne idée.😀
      Merci !

      Supprimer
  15. coucou, merci pour ton article car je comptais me mettre au no bra mais j'avais peur que ce ne soit réservé qu'aux petites poitrines ( je fais du 95 E) parce que j'avais peur que mes seins (ce que trop de gens pensent finalement par rapport aux africaines) donc voilà je voulais savoir où tu en étais dans ton expérience ? si tu avais constaté d'autres améliorations depuis l'année dernière ?
    en tout cas encore merci pour ton expérience que tu as partagé ça m'a rassuré

    merci beaucoup ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à toi et merci de ton passage par ici ^^

      En ce mois de novembre, j'ai fêté mes deux ans de no bra (déjà?) et je n'ai plus d'améliorations notables, si ce n'est que j'ai moins mal aux épaules et que me les bloques moins vite mais c'est plus lié à mon travail d'aide soignante :) Ma peau est plus douce, mes seins sont plus fermes et ils ballotent moins. Et ils sont plus sensibles aux caresses de Monsieur. Mais plus rien de spectaculaire.

      Je n'ai pas non plus d'effets négatifs. On va dire que c'est un statut quo et non, ils ne sont pas encore arrivé à mes genoux ;)

      J'espère que ma réponse est claire, n'hésite pas à reposer des questions ^^

      Des bisous

      Supprimer

Laisse moi une petite bafouille, j'y répondrais.