mardi 23 juin 2015

Ce qui coule dans mes veines [ Apéro cosmique]

Hello ^^

Entre deux journée marathon (la JE c'est la semaine prochaine), je profite pour participer aux apéro cosmique. Depuis que je planche mentalement sur le texte ^^

Ces apéros sont des rdv de pochtrones pour discuter, laisser s'épanouir notre plume, notre verve, notre imagination où notre amour des beaux mots entre lectrices cosmiques. Merci qui? Merci Aileza!!!


Ce qui coule dans mes veines.

Ce qui coulent dans mes veines n'est guère original. Tout d'abord du sang, des litres de sangs bien rouges. La base, le minimum . Dracula le dit lui même: "Le sang, c'est la vie". Ce sang qui charrie de l'oxygène et qui fait vivre mes organes, me fait vivre. Il y charrie aussi des plaquettes, des globules blanc, des sels minéraux... entre autres. Et même parfois de vilains microbes et virus. Des vilains virus en forme de lombric avec la tête de Sarko qui doivent combattre mes défenseurs lymphocytes. Qui sont plutôt aguerri car je tombe rarement malade. Oui, j'ai été fan du dessin animé "La vie" quel mal à ça?

Dans mes veines y coule aussi pas mal d'humour. L'humour, c'est mon sang à moi, ma lymphe. Sans humour je ne suis rien. Et dis-toi que si je le perds c'est que ça va vraiment mal. Mais il est rare que je le perde, tel un bon chien, il revient toujours à moi.

Y coule aussi beaucoup d'amour, pour lui, pour les autres, pour mes patients, pour la vie. J'aime la vie et je la célèbre chaque jour. Je suis un calinours noir qui irradie du love... et distribue gratuitement des hugs et des compliments. Et sincères sinon, c'est de la triche. Et j'aime pas tricher.

L'honnêteté s'ajoute a ce cocktail. J'assume ce que je dis, ce que je pense. Je distribue les compliments comme des pervers des bonbons aux enfants. Sauf que c'est pas malsain mais pensé sincèrement. Car un compliment est gratuit - comme le sourire- et fait beaucoup de bien. C'est contagieux - comme le sourire- et ça met de bonne humeur.

Le bonne humeur et l'optimisme ont aussi leurs petites places dans mon petit réseau sanguin. Il m'arrive de râler mais je déteste tirer la gueule.  Je préfère voir le vie du bon coté. Le verre à moitié plein qu'à moitié vide. Cela à le dont d'horripiler les grincheux mais je suis une indécrottable optimiste.

Et dans tout ça, un parfum de non conformisme, voulu et non voulu. Depuis le primaire je passe pour la fille bizarre, qui ne pense pas et n'agit pas comme tout le monde. Alors j'ai fini par extériorisé tout ça, d'une coté pour choquer, d'un autre pour me faire ma carapace et aussi, un peu beaucoup pour mon bien être. Je ne met plus de frein à ma manière de m'habiller et me sens bien mieux.

au final, ce qui coulent dans mes veines, ce cocktail détonant fait de moi la fille que je suis, gentille, compatissante, altruiste, empathique, tolérante, ouverte d'esprit, déconneuse, un brin simplette et "d4rk for ever" Un peu fofolle, un peu dingos; hors norme. qui aime jouer avec les mot et qui se plante sur l’orthographe. Une aide soignante compétente et professionnelle aussi.

Ce qui coulent dans mes veines me défini, moi, Cari, quelqu'un de bien. Et ça c'est ma plus belle progression personnelle :)

Quelqu'un de bien, juste quelqu'un de bien, le cœur à portée de main, quelqu'un de bien ♫ (parce que cette chanson me ressemble ^^ )


Je lève mon verre de pastis et je trinque avec toi. *TCHIN*

A bientôt

6 commentaires:

  1. c'est un évènemet auquel je participe et je trouve que l'apéro cosmique est l'occasion de découvrir de nouvelles facettes. Très joli texte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Bernie ^^ Et merci pour ton passage ;)

      Supprimer
  2. Tu m'as bluffée ! Tu as tellement bien joué le jeu, c'est extra ! oui tu es quelqu'un de bien et ça se sent :) Merci ma belle pour ce superbe portrait de toi <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, je suis un peu partie en freestyle, c'est sortit tout seul. Je crois que j'ai été possédée pendant un instant ^^

      Merci pour les compliments, j'en suis émue :)

      Supprimer

Laisse moi une petite bafouille, j'y répondrais.