samedi 18 janvier 2014

Pas que du virtuel.

Hello :)



Aujourd'hui je ne suis pas en colère ou quoi que ce soit. Mais j'ai une pensée pour ces gens que l'on harcèlent ou culpabilisent parce qu'ils ne sont pas suffisamment sur le net. Et qui se sentent obligés de se justifier.

Je sais pas toi mais moi, j'ai une vie en dehors de mon ordi, comme tout le monde, dans des journées de 24h comme tout le monde. J'ai un emploi, comme la plupart des gens. Et je suis une femme. Ce qui fait que, même sans le gène du ménage et de l'ordre, ça ne se fait pas encore tout seul. Pourtant j'ai essayer, j'ai mis mon Monsieur Propre et mon Dref chacun à leurs places, a mon retour, le sol était toujours sâle et la pile de vaisselle toujours dans l'évier.

Et puis, parfois, t'as des "tuiles", des imprévus. C'est la vie, c'est comme ça. Je ne suis pas la seule à rénover, certaines deviennent mamans, d'autres se maries, perdent des proches, divorces ou se séparent, tombent malade, se font opéré, perdent leur job ou en trouve un, ont des études. La vie, qui a dit "long fleuve tranquille?" 

Mais ce qui, parfois m'irrite le plus sont les abonné(e)s. Ceux et celles qui se désabonnent pour cause de "manque de présence de l'auteur". Voilà un bout de temps que je stagne à 97... à trois "pas" de la centaines. Oh celà ne me gène pas, quoi que laisse supposer les lignes précédentes, je ne blogue pas pour le nombre mais pour le plaisir.Mais je sais que parfois, cela affecte des blogueuses que j'apprécie beaucoup. Et je comprend, ce n'est pas drôle.Mais ça m'irrite.

Je sais, que parfois, on se force aussi dans le seul but de ne pas se faire oublier, de ne pas perdre du monde. Sache ceci: pour moi, cela doit rester un plaisir et ne pas devenir une contrainte. Sache aussi que tes abonné(e)s, s'ils tiennent vraiment à ton blog, à ta plume ou à ta personne, ils attendront le temps qu'il faut. Je l'ai fait pour plein de personnes. Parce qu'un blog c'est bien, mais ce n'est pas le centre d'une vie. Et puis, ça fait le tri. C'est malheureux mais c'est comme ça.

Je sais qu'internet est LE nouveau média de communication. Un ordinateur, c'est beau, c'est moderne et très pratique, mais c'est aussi très chronophage. Facebook, Twitter, c'est bien, mais les gens dans la vraie vie c'est mieux. Une vie virtuelle toute pimpante contre une vie réelle en ruine? Je ne pense pas que cela soit la bonne affaire.

Même si j'adore ce blog et mes abonnées, j’admets que, si je suis absente un, deux, trois jours, une semaine, quinze jours où un mois...ben ça ne m'embête pas. Je ne suis pas en manque, je ne suis pas si accro que ça. C'est juste enquiquinant parce que j'ai des trucs importants qui atterrissent sur ma boite mail.

Ce message s'adresse à toutes ses personnes qui se permettent de râler parce qu'une blogueuse, un blogueur lambda ne sait pas être h24, 7j/7 sur son pc. Si t'as pas de vie, elles, eux, ils en ont une. Et il serait grand temps de respecter ça :)

Mais ce message ne s'adresse pas à des personnes qui se désabonnent pour de bonnes raisons: changement d'écriture du blog, changement de fil, manque de temps, lassement... Le goùt et les couleurs, ça ne se discute pas ;)



Ça fait longtemps que je voulais écrire ce billet.  J'espère ne blesser personnes.

Gros bisous,

8 commentaires:

  1. bah non pourquoi ça blesserait ? c'est ton blog et tu le gères comme tu veux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi je sais. C'est une mauvaise habitude ça :)

      Supprimer
  2. Oooooh je vois parfaitement ou tu veux en venir, mais ne te plains pas xD, mois je stagne à 3 abonnées, alors...
    VENEZ CHEZ MOI ^^
    En plus je suis dans le même cas que toi : j'aime mes blogs, ma page Fb, mais la vraie vie n'attend pas, donc ça m'arrive d'être absente plus d'un mois... Mais je toruve que les articles postés ont alors plus de valeur, car on a voulu les écrire, on a pris le temps de le faire alors que d'habitude on ne le fait pas, on s'est posé et on a écrit un billet sur un sujet sur lequel on voulait réellement parler (genre, les cheveux, le vernis... la guerre... Toussa), et je trouve ça mieux que celles et ceux qui se forcent à poster tous les jours mais qui au final tournent en rond et ne font que flooder leur propre blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bé, en fait je me plaint pas. Mais bon le concours des 100 abonnés, c'est pas pour tout de suite :D (tant mieux j'ai la taxe de roulage de la voiture à payer: 400€ dans les dents!)

      De la qualité plutôt que de la quantité :) Sinon si tu veux plus de visite, essaye Hellocoton, ça aide. Et si l'idée t'es rédhibitoire, c'est sans soucis :)

      Supprimer
  3. T'as complètement raison ! On a tous une vie en dehors du net, et parfois ça fait énormément de bien de faire une coupure, qu'elle soit courte ou de longue durée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne peut que plussoyer ton commentaire ;)

      Supprimer
  4. Je suis foutrement d'accord avec toi. ça m'est déjà arrivé de me faire culpabiliser parce que je n'était pas assez présent pour gérer certaines plateformes cybernétiques. C'est usant, surtout quand tu est heureux de pouvoir enfin décrocher de temps en temps de ton ordi pour vivre la vraie vie ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur et le pire c'est quand on te le reproche... Moi ça m'est jamais arrivé mais je lis beaucoup (trop) sur le net. Une vie virtuelle c'est bien mais la vraie vie n'attend pas :) contente que mon article te plaise.

      Supprimer

Laisse moi une petite bafouille, j'y répondrais.