mercredi 30 novembre 2016

Mon nez et moi. [Part 1]

Hello ^^

Cet article sera écrit en plusieurs fois afin de te parler au mieux de mon nez, ses habitants gluants et moi.



Je te préviens, c'est long... je te conseille de t'installer confortablement avec un p'tit quelque chose à boire: thé, café, chocolat chaud, mojito, whisky...

Je pense l'avoir mentionné quelques fois dans le blog mais je souffre de sinusites chroniques depuis des années.  Ça me demandais juste d'avoir des actions dans le labo qui crée le rhynospray, mon médoc débouche naseaux attitré.

Un jour j'en ai eu marre de mes sinusites qui me donnais l'impression d'avoir coulé du béton compact dans mes sinus ou au contraire, d'avoir un robinet qui fuit à la place de mon nez. 

J'ai été consulté une ORL il y a trois ans qui semblaient dire que mes rhinites et autres joyeusetés en -ites (sinusites, otites, pharyngites...) étaient exclusivement dues à ma déviation de la cloison nasale et à rien d'autre et que seule l'opération m'était conseillée.

J'avais été un peu sonnée... je pensais que mes allergies y étaient aussi pour quelques choses (La réponse est oui) et que cela donnait l'impression d'un "j’ai besoin d'argent, laisse moi te charcuter le nez" Et puis, on va pas se leurrer, je sortais de mes rénovations, mon compte en banque aussi appauvri que possible. A part la prostitution... je ne savais même pas me payé l'intervention. Et puis j'avais eu tellement d’écho à base de "Je l'ai fait ça n'a pas marché "ou encore pire "je l'ai fait mais le chir' m'a raté"... que ça ne me donnait pas envie d'y passer.

Début février de cette année, j'en ai eu plus que mare de me réveiller en pleine nuit en ayant l'impression d'étouffer et j'ai pris rendez-vous chez un pneumologue. C'est un vieux bonhomme, proche de sa retraite mais vraiment très cool, sympa et jovial. Certes pas très a l'heure dans ses rendez vous, mais il répond a toutes les questions avec gentillesse et bonhomie. Des médecins ouverts comme je les aime. 

En deux séances nous avons restabilisé mon asthme, confirmé que les chat c'est NO WAY! (Ouinnn!) mais que les chiens je peux (ouf!) et revu mon traitement. Les soufflets thoraciques sont au beau fixe.

J'ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes et de régler le problème que j'avais avec mon nez: Mec, laisse moi respirer!  Parce que je commençais en avoir sérieusement ras le bol que le moindre petit sinus enflammé finisse par me filer des migraines de tout les diables!

Le 16 septembre je prends un double rendez vous chez une oto-rhino-laryngologue (ORL pour faire court) : un pour moi pour avoir un autre diagnostique et un pour Luc. Nous avons bien fait rire la dame qui estime que nous nous sommes bien trouvé: Luc et moi partageons une grosse allergie aux chats et aux acariens/poussières. Une grosse déviation du septum, moi à droite, lui à gauche. Il est également allergique à l'humidité et aux moisissures (étonnant vu la rénovation récente de la maison) et surtout, surtout: il est hyper méga allergique au graminées. En on habite à la campagne avec des champs partout! En revanche pas de polypes. Mais le verdict est le même: avec une déviation encore pire que la mienne (il à cinq plus et moi "que" quatre) c'est aussi passage obligatoire par le billard. 

Suite à ce passage chez la spécialiste, j'ai été sous médrol, 3 jours un cachet complet au matin, les 3 suivant 1/2 et les trois dernier jours 1/4, je ne tolère pas bien le médicament. Il est couplé a des antibiotiques puissants. Je ne tolère pas bien le traitement qui dure 15 jours. 15 jours en mode zombie. Yeah!  Le but est d'essayer de diminuer l'ami Pol et peut être de l'éliminer. J'ai des doutes, l'ORL à des doutes... bref, c'est pas gagné.  J'ai aussi droit à un spray décongestionnant qui ne semble pas faire effet mais si, il fonctionne bien. Il a juste fallu que je me fasse à l'idée que cette sensation de nez bouché venait du polype. Une fois la déception passé:" Sort tout seul glandu! Nan tu veux pas? Méchannnnnnttttt" on s'y fait.

Mon époux lui est partit faire la guerre aux acariens: il a viré le surmatelas (et je peux te dire que les matelas c'est de la merde! ils sont dur comme du bois) pour y foutre des housses anti bébètes qui font un bruit de plastique, à viré mon doudou* du lit (mais je dors quand même avec, té!) a pris des housses d’édredons et d’oreiller qui font aussi un bruit de plastique... Et foutu la maison sur 19°. Et j'ai froid même en empilant les couches.

J'ai prévenu mon travail: déjà pour les deux rendez-vous médicaux et du fait que je n’échapperai pas à une intervention. (Luc me dit que non. Sa naïveté a quelque chose de rafraichissant...) On m'informe que mon autre collègue en a eu pour 6 semaines à s'en remettre.  Je ne sais pas quoi faire de mes 24 jours de congés, alors 6 semaines de maladie, je vais tourner comme un ours en cage! Ma patronne est désolée pour et semble bien plus embêtée que moi.

J'ai eu rdv pour mon scanner des sinus le 29 septembre, mais fatiguée comme je l'étais avec mon horaire très chargé, j'ai été déphasée et j'ai cru que c'était vendredi... J'ai donc reporter le scanner au 7 octobre. 20 minutes de déplacement, 10 minutes d'attente (une urgence est passée avant moi) deux minutes de scanner et fini...

Le  13 octobre j'ai eu mon second rendez vous avec l'ORL. Le polype à séché et diminué mais il est toujours là. Mhhh! Dommage. Ma cloison nasale est encore plus déviée que pensait le toubib. Le spray nasal a bien fait effet mais j'ai TROP de muqueuse séchée qui prennent trop de place dans mes sinus. Bilan final: septoplastie (la cloison quoi);,, ablation du polype et racler les sinus. Miam!

Le 17 octobre, on me contacte: mon opération se fera le 6 décembre dans la matinée. Génial la Saint Nicolas!  Je dois être à 7h à l'accueil de l'hopital et on me demande de prendre rdv avec l’anesthésiste environs 15 jours avant l'opération.

Je m'y suis présentée le 15 novembre. Tout s'est bien déroulé, on m'a confirmé l'idée que c'était une opération mineure (merci je savais déjà) et j'ai appris par la même que mon asthme était traitée comme une BPCO aka Bronchopneumopathie Chronique Obstructive. Ou la bronchite chronique pour le commun des mortels.

J- 6 avant l'opération et j'avoue que je vois venir la date avec un peu d'appréhension.

Inutile de préciser que je serai surement KO le 6,7 et 8. Et si mes calculs et renseignements sont bons, on me retirera les tampons ledit 8 décembre. Et comme j'ai interdiction formelle de conduire un véhicule dans les 48 heures après l'opération, je vais devoir demandé à mon beau père de me conduire car ni Luc ni mon père seront dispo...

La suite au prochain épisode quand je serai plus en forme.

Si tu as des questions ou autre, n'hésite pas, je répondrais de mon mieux en commentaires ;)

Cari 

* oui je dors avec un doudou... et j'assume!

6 commentaires:

  1. Je dors aussi avec un doudou !
    Courage pour cette opération c'est pour la bonne cause :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me sens moins seule pour le doudoune ;) oui c'est pour la bonne cause, dans tout les cas je suis gagnante :)

      Supprimer
  2. Et ben... ça te fera une saint nicolas inoubliable...
    Courage ! (et croisage de doigts)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurai pas mon assiette cette année :p
      Merci ^^ moi aussi je croise les doigts haha ^^'

      Supprimer
  3. ... moi aussi j'ai un doudou !
    Bonne nuit...

    RépondreSupprimer

Laisse moi une petite bafouille, j'y répondrais.